accueil | la revue | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales

Office et culture - stratégies et environnements tertiaires



LA boutique

Découvrez le dernier numéro d’Office et Culture, toute la collection et les articles. Souscrivez un abonnement en ligne, achetez un numéro ou un article de la seule revue, consacrée à l'aménagement des espaces de travail tertiaire.

architecture

aménagement

produits

évènements

la revue

archives

France

Découverte des Archives nationales

21 janvier 2013 Le nouveau bâtiment des Archives Nationales à Pierrefitte-sur Seine est fin prêt. Imaginé par Massimiliano et Doriana Fukas, il a été réalisé pour répondre à l'état de saturation des Archives nationales et offir à la mémoire de l'Etat, passée et à venir, les conditions optimales de conservation et de communication dans un environnement scientifique riche.

archives nationales


Au cœur de la Plaine Saint-Denis, le noveau siège des Archives nationales illustre le redimensionnement des Archives nationales et la volonté de l'Etat de s'inscrire dans les ambitions du Grand Paris, en privilégiant accessibilité et démocratisation culturelle. En tout, ce sont 66000m² de superficie utile, 360 kilomètres linéaires de magasins d'archives destinés à accueillir les archives des administrations centrales de l'Etat. 5400m² d'espaces publics permettront de recevoir les lecteurs mais aussi le public,  des expositions, des conférences et les publics scolaires.
La construction est constituée de deux types de bâtiments distincts: le premier, imposant, monolithique, classé Immeuble de Grande hauteur qui semble tourner le dos à la zone des Tartres,  est dédié à la conservation et comporte 220 magasins d'archives répartis sur onze niveaux ainsi qu'une salle de lecture au rez-de chaussée; le second, léger, en transparence, comme suspendu, orienté du côté de la ville,  renferme les bureaux professionnels liés à l'activité des archives, les locaux administratifs, les espaces de conférences, l'accueil du public. Cette partie, nommée "satellites" ouverts sur des bassins est composée de plusieurs entités:
- au rez-de chaussée, quatre volumes de la même hauteur (5 mètres) aux proportions variables se succèdent, reliés par des passerelles. Cette hauteur répond aux besoins qu'impliquent les espaces d'accueil, la salle d'exposition, de conférence, de repos et divers espaces dédiés aux publics.
- au R+2, R+4 et R+5, des volumes à géométrie variées se superposent à ceux du rez-de chaussée.
Ces satellites, à tous niveaux sont réparties le long du bâtiment de conservation mis en communication par d'autres passerelles.
Les matériaux
Les façades du monolithe sont constituées d'une peau d'aluminium (finition anodisée, brillant naturel) avec des motifs en losange et de verre  pour garantir l'opacité de l'ensemble. Certaines zones sont vitrées afin de permettre l'apport de la lumière du jour dans la salle de lecture. Les façades des "satellites"sont, quant à elles, largement vitrées à l'exception de la partie livraison (rez-de chaussée nord) traité avec un bardage en aluminium anodisé naturel. Les menuiseries des façades vitrées sont de teinte gris aluminium. Aux étages, la structure porteuse constituée d'une poutre treillis dite en "losanges" est en avant de la façade sur tout le pourtour des bâtiments. Les passerelles qui relient les satellites et l'IGH sont partiellement vitrées suivant les différents niveaux.

Développement durable
Dès le début, une attention particulière a été portée aux logiques de développement durable. L'accent a été mis sur la conception d'un bâtiment doté d'une forte inertie thermique afin de minimiser le recours aux systèmes techniques de traitement d'air pour assurer la stabilisation des ambiances avec un recours faible aux puissances de froid et chaud installées. Le bâtiment des magasins de conservation en béton  avec isolant thermique extérieur répond à ces attentes. Les satellites sont pour leur part dotés d'un triple dispositif de protection solaire (vitrage à très faible facteur solaire, brise-soleil intégrés à la façade, stores extérieurs) et d'ouvrants.
Aménagements extérieurs
Le projet de Florence Mercier, paysagiste, apporte l'écrin végétal au bâtiment de verre et de métal, agrémenté de bassins d'eau au pied des satellites et de l'IGH. Deux artistes exposent à l'extérieur : une œuvre de Pascal Convert composée de dalles de verre lumineuses encastrées dans le sol sur les chemins accessibles au public ; une rotation aléatoire de polygones, sculpture d'Antony Gormley , installée dans le bassin situé entre le hall et la salle de lecture.

In fine, une réalisation qui mérite le détour et que les Archives nationales vous invitent  à visiter dès aujourd'hui puisque deux semaines exceptionnelles de portes ouvertes baptisées "Aux archives, citoyens!"sont organisées pour tous les publics du 21 au 3 février : visites guidées, expositions, concerts, performances, projections d'archives audiovisuelles. Entrée gratuite.

Architecte : Agence Fukas
Maîtrise d'ouvrage : Ministère de la Culture et de la Communication/Direction générale des Patrimoines

Photo d'ouverture : Marc Paturange

Archives nationales


Photo: Gilles Raynaldy

archives nationales


Photo: Alain Berry

façade


Photo: Alain Berry

archives nationales


Photo: Alain Berry

archives nationales


Photo: Alain Berry

archives nationales


Photo: Alain Berry

archives nationales


Photo: Alain Berry

détail façade


Photo : Gilles Raynaldy

bassin d'eau


Photo: Gilles Raynaldy

bassin d'eau


photo : Gilles Raynaldy

satellites


photo : Gilles Raynaldy

entrée du personnel


photo : Gilles Raynaldy

passerelles


photo : Gilles Raynaldy

hall d'entrée


Photo: Alain Berry

escalier


Photo : Alain Berry


+ architecture - France - développement durable


accueil | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales