accueil | la revue | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales

Office et culture - stratégies et environnements tertiaires



LA boutique

Découvrez le dernier numéro d’Office et Culture, toute la collection et les articles. Souscrivez un abonnement en ligne, achetez un numéro ou un article de la seule revue, consacrée à l'aménagement des espaces de travail tertiaire.

architecture

aménagement

produits

évènements

la revue

archives

France

La Biennale de Venise ouvre ses portes

29 août 2012 Sur le thème"Common ground", David Chipperfield, chargé cette année de la direction générale de la manifestation a invité des architectes du monde entier, pour débattre des défis en temps de crise. Norman Foster ouvre la voie dès l'entrée de l'Arsenal.

Norman Foster


Norman Foster a conçu deux espaces de la Biennale :  la «Gateway» en tête de l'Arsenal, qui est la première galerie que les visiteurs traversent au sein de la Corderie. Le second espace se situe dans le pavillon central dans les jardins.

Il a choisi d'interpréter le thème de "Common Ground de deux manières": premièrement en rendant hommage à des générations d'architectes, de critiques, de designers, d'architectes paysagistes et d'urbanistes qui, depuis l'Antiquité jusqu'à aujourd'hui, ont influencé le monde urbain. Deuxièmement, en montrant par des images la fonction sociale des lieux de rassemblement extérieurs ou intérieurs. Les visiteurs entrent par des rampes symétriques dans une "boîte noire"et sont immédiatement innondés par des noms projetés et en mouvement permanent. 

Aux murs, le cinéaste Carlos Carcas a installé des projections de gigantesques images qui changent rapidement et clignotent au-dessus des têtes des spectateurs. Elles vont des espaces historiques du monde occidental, dans les villes nouvelles en plein essor de d'Asie et Amérique du Sud, jusqu'aux favelas, qui sont une partie inséparable de ces urbanités émergentes. Dans l'esprit de Common Ground, ces milliers d'images ont été sollicitées auprès d'un réseau mondial d'architectes, d'urbanistes, de photographes, critiques, écrivains et artistes. La fusion des noms et des images est accompagnée d'un fond sonore spécialement composée pour l'événement. Dans le pavillon central dans les jardins, une exposition met l'accent sur un espace de rassemblement,  la place située en dessous de la Hongkong and Shanghai Bank Tour.

Gateway
Conservateur : Norman Foster
Concept & Design :Norman Foster with Ivorypress team
Production : Elena Ochoa Foster and Antonio Sanz (Ivorypress)
Katy Harris and Matthew Foreman (Foster + Partners)
Film Director & Editor : Carlos Carcas
Art Installation : Charles Sandison


Hongkong and Shanghai Bank HQ
Conservateur : Norman Foster
Concept & Design : Norman Foster
Artists :  Norman Foster, ,Andreas Gursky,   Ben Johnson ,John Nye

 

 

Au programme de la Biennale

 Cette nouvelle édition de la Biennale qui se déroulera jusqu'au 25 novembre, présentera au total 66 projets et comptera sur la participation de 55 pays, dont plusieurs nouveaux venus : le Pérou, l'Angola, le Kosovo et la Koweit.? Sur les 3.000 mètres carrés de l'Arsenal et dans les pavillons nationaux enchanteurs dispersés dans les Jardins, de curieuses créations seront proposées au visiteur.? Le public pourra ainsi admirer l'installation américaine "Spontaneous Interventions : Design Actions for the Common Good", qui représente une ville de l'avenir conçue avec le maximum de commodités pour ses habitants.?La Russie présentera son projet de "cité intelligente", la Skolkovo Innocity, dessinée pour abriter une "Silicon Valley russe", ultime modèle pour la création et la commercialisation de nouvelles technologies, "un espace entre le physique et le virtuel", selon son commissaire Grigori Revzine.?Le pavillon français, confié à Yves Lion, proposera une réflexion sur les grands ensembles et leur rôle dans la constitution des villes, à partir d'un territoire de l'est parisien, véritable laboratoire de la métropole du XXIe siècle.?Dans le pavillon italien, le commissaire Luca Zevi illustrera l'épopée du "made in Italy", en partant du premier ordinateur italien (1959) conçu par la firme Olivetti. ?Le pavillon du Chili va reproduire une mine de sel, pour lequel il a fait venir onze tonnes, extraites dans la mine de Tarapacá, ainsi que diverses roches grandes et petites.?Parmi les invités de la Biennale, figurent aussi les projets "Elemental" du Chilien Alejandro Aravena et "Periférica" de la Mexicaine Rozana Montiel, montrant le projet de l'autoroute Mexico-Morelia.?"

Black box Bienale Venise


Gateway

Common ground Biennale Venise

Biennale architecture 2012

HK Bank


HK Bank

HK Bank

HK bank


+ architecture - évènements


accueil | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales