accueil | la revue | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales

Office et culture - stratégies et environnements tertiaires



LA boutique

Découvrez le dernier numéro d’Office et Culture, toute la collection et les articles. Souscrivez un abonnement en ligne, achetez un numéro ou un article de la seule revue, consacrée à l'aménagement des espaces de travail tertiaire.

architecture

aménagement

produits

évènements

la revue

archives

France

Pavillon des Arts de l’Islam au Louvre

03 octobre 2012 Le musée du Louvre a ouvert un pavillon des Arts de l’Islam où près de 3000 œuvres sont exposées. Un projet signé Rudy Ricciotti et Mario Bellini auquel a participé le groupe Lafarge avec des bétons innovants.

pavillon des arts de l'Islam


C’est le plus grand chantier au musée depuis les travaux du grand Louvre, symbolisés par la construction de l'audacieuse pyramide dessinée par Ieoh Ming Pei, ouverte au public en 1989. "Trop longtemps marginalisés, les Arts de l'islam, qui étaient présentés dans une simple section du département des antiquités orientales, ne disposaient pas de salles propres à valoriser l'une des plus importantes collections de ce type dans le monde", explique Henri Loyrette, le président du Louvre. Le nouveau pavillon des Arts de l’Islam accueillera près de 3 000 œuvres, issues de 1 300 ans d'histoire et d’un territoire couvrant trois continents, de l’Espagne à l’Inde jusqu’à l’Asie du sud-est. Ce nouvel espace s’insère entre les façades restaurées de la cour Visconti, au cœur du musée du Louvre. Dès à présent, les Parisiens peuvent observer un intrigant voile de verre et de métal, qui semble flotter dans la cour du musée. Un écrin surmonté par une « aile de libellule », une couverture de verre, dorée et tissée d’un fin réseau métallique. A la tête du projet, l’architecte marseillais Rudy Ricciotti (Mucem, stade Jean-Bouin...), né à Alger, et le célèbre designer milanais Mario Bellini.

Sur ce projet Lafarge a travaillé en étroite collaboration avec les architectes afin de proposer les matériaux les plus adaptés à sa création. Le béton est omniprésent dans ce projet et fait écho à la pierre du Louvre.

• Tous les murs sont ainsi intégralement recouverts de 6 cm de parement de béton noir Agilia®, pour donner une profondeur aux espaces et permettre une meilleure mise en valeur de lacollection.

• L’escalier monumental de 16 mètres de long, qui relie le sous-sol au rez-de-cour est lui aussi en béton noir. Outre son aspect fonctionnel, qui contribue à la fluidité des espaces, cet escalier coulé d’un seul bloc est une œuvre d’art sculpturale en tant que telle. Sa construction a constitué un défi technique. Le béton a en effet été injecté par le bas, en une seule fois grâce aux performances techniques d’Agilia®, le béton auto-plaçant de Lafarge.

• Les architectes ont également utilisé Agilia® pour les 12 colonnes qui soutiennent le plancher.

• Ductal®, le béton fibré à ultra haute performance de Lafarge, a été choisi pour les marches et contremarches de l’escalier, afin d’augmenter leur résistance (6 à 8 fois supérieure à celle d'un béton traditionnel). • Ductal se retrouve également dans la fabrication de la cimaise qui supporte le porche mamlouk, une des œuvres majeures de l'exposition et dans les couloirs qui relient le bâtiment aux autres salles du musée.

Lafarge, partenaire du musée du Louvre depuis plus de 15 ans, est également mécène de ce nouveau département.

Architectes : M. Bellini - R. Ricciotti

Materiaux : Lafarge

pavillon des arts de l'islam-Louvre

pavillon des arts de l'islam-Louvre


+ architecture - évènements - France


accueil | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales