accueil | la revue | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales

Office et culture - stratégies et environnements tertiaires



LA boutique

Découvrez le dernier numéro d’Office et Culture, toute la collection et les articles. Souscrivez un abonnement en ligne, achetez un numéro ou un article de la seule revue, consacrée à l'aménagement des espaces de travail tertiaire.

architecture

aménagement

produits

évènements

la revue

archives

expositions

100 sièges français 1951 - 1961 (I)

30 août 2014 La galerie Pascal Cuisinier présentera son exposition « 100 sièges français 1951-1961 » du 6 septembre au 6 octobre 2014 dans l’espace d’exposition Jean-Michel Wilmotte, au cœur du marais, ainsi qu’à la galerie Pascal Cuisinier située rue de Seine, à Saint-Germain-des-prés. Cette exposition à visée pédagogique dévoilera les transformations esthétiques et formelles qui ont révolutionné la conception du siège en France, dans les années 1950. Le piètement tubulaire en métal, les ressorts plats, les mousses de latex ou encore les sangles élastiques sont autant d’innovations qui apparaissent dans les années 1950 et marquent une des révolutions les plus importantes dans l’histoire du mobilier, en France comme dans le monde entier.

Affiche expo 100 sièges


La galerie Pascal Cuisinier collectionne depuis plus de dix ans les chaises, fauteuils, canapés, chauffeuses et banquettes créés entre 1951 et 1961 par les créateurs les plus avant-gardistes de l’époque tels René Jean Caillette, Genevieve Dangles et Christian Defrance, Pierre Guariche, Joseph-André Motte, Pierre Paulin ou encore par l’Atelier de Recherche Plastiques (ARP). 

Une centaine de modèles seront ainsi présentés simultanément au public sur les deux lieux d’exposition. Les plus belles pièces seront sélectionnées et présentées du 15 au 19 octobre 2014 au PAD London, l’incontournable foire internationale spécialisée dans l’Art moderne, le Design et les Arts Décoratifs.

 

Au début des années 1950, le piètement tubulaire en métal, les ressorts plats, les mousses de latex, les sangles élastiques ainsi que de tous nouveaux revêtements en lainage ou en matière synthétique voient le jour. Construire un siège avec une structure en bois, des sangles, du crin, des ressorts verticaux de type matelas et poser un coussin en mousse sur des ressorts plats engendre des formes radicalement différentes. C’est une des révolutions les plus importantes de toute l’histoire du mobilier. La banquette de André Monpoix illustre parfaitement ces évolutions. Elle est sans doute l’une des premières en France qui utilise le ressort plat de manière aussi élégante et réussie. Il permet un affinement extrême de l’assise et une symétrie du dossier tout en créant un confort inégalé jusqu’alors. 

Toutes les formes du siège moderne à cette époque en sont bouleversées : les chaises se construisent d’une seule pièce, les fauteuils deviennent plus sculpturaux. Il devient alors possible, par une forme de standardisation, de créer des modules de base que viennent compléter des angles ou des arrondis pour faire des banquettes, des accoudoirs pour transformer des chauffeuses en fauteuils. Par ailleurs, c’est le canapé dans une version quasi équivalente à ce que nous connaissons aujourd’hui qui est inventé dans ces années-là : une forme rectangulaire très simple avec des accoudoirs ajoutés à une banquette, une assise et un dossier quasi identiques. Enfin le célèbre convertible voit le jour et obtient un énorme succès auprès du grand public.

A suivre revue des artistes et œuvres présentées.

Galerie Pascal Cuisinier

13 rue de Seine, 75006 Paris

du lundi au samedi - 10h à 19h

Espace d’exposition Jean-Michel Wilmotte

9, rue du Roi Doré, 75003 Paris

du lundi au samedi - 10h à 19h


+ produits - évènements - expositions - sièges


accueil | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales