accueil | la revue | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales

Office et culture - stratégies et environnements tertiaires



LA boutique

Découvrez le dernier numéro d’Office et Culture, toute la collection et les articles. Souscrivez un abonnement en ligne, achetez un numéro ou un article de la seule revue, consacrée à l'aménagement des espaces de travail tertiaire.

architecture

aménagement

produits

évènements

la revue

archives

concept

Tripolis Park

07 janvier 2022 MVRDV a agrandi et rénové l'un des derniers projets réalisés par le célèbre architecte néerlandais Aldo van Eyck, le complexe de bureaux Tripolis à Amsterdam. Baptisé Tripolis Park, le projet comprend la rénovation des anciens bâtiments, un nouveau parc et un nouvel immeuble de bureaux qui crée un écran protecteur de bruit tout en embrassant les bâtiments conçus par Van Eyck derrière.

Tripolis park


Achevé en 1994, le complexe de Tripolis se trouve directement au sud du chef-d'œuvre de Van Eyck de 1960, l'orphelinat d'Amsterdam. Les trois bâtiments se distinguent par leurs façades caractéristiques en bois et granit avec des cadres de fenêtres colorés. Cependant, la conception des bureaux de Van Eyck n'a jamais connu de succès commercial et les bâtiments ont eu du mal à être occupés. Le projet a obtenu le statut de monument municipal en 2019, consacrant son statut dans le cadre d'un ensemble plus vaste comprenant l'orphelinat.

Le design de MVRDV apporteune viabilité commerciale indispensable aux bureaux de Tripolis tout en respectant et en célébrant les qualités uniques du design de Van Eyck. L'ajout clé est un nouvel immeuble de bureaux « gratte-sol » de 11 étages et 31 500 mètres carrés qui épouse la forme de la limite sud du site, agissant comme un écran sonore pour protéger le complexe et les futurs développements résidentiels du bruit de l'autoroute A10 adjacente.

Le design de MVRDV apporte une viabilité commerciale indispensable aux bureaux de Tripolis tout en respectant et en célébrant les qualités uniques du design de Van Eyck. L'ajout clé est un nouvel immeuble de bureaux « gratte-sol » de 11 étages et 31 500 mètres carrés qui épouse la forme de la limite sud du site, agissant comme un écran sonore pour protéger le complexe et les futurs développements résidentiels du bruit de l'autoroute A10 adjacente. 

Ce bloc est en retrait là où il rencontre les bâtiments existants, adaptant sa structure de grille à la géométrie complexe des bureaux de Van Eyck. Dans le décalage entre les nouvelles et les anciennes structures, une voie publique intérieure est formée. Les espaces entre les structures sont fermés par des parois de verre délicates et des ponts et escaliers élancés pour joindre le complexe en un tout unifié tout en assurant une certaine visibilité aux bâtiments existants. La relation entre la façade sud austère et enrégimentée et la façade nord en retrait espiègle est révélée par une fenêtre de huit étages à haute transparence qui donne un aperçu des bâtiments existants de Tripolis où l'indentation traverse presque tout le chemin à travers la nouvelle structure.

Architecte : MVRDV

images : MVRDV

 

Tripolis

Tripolis

Tripolis

Tripolis


+ architecture - concept - design


accueil | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales