accueil | la revue | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales

Office et culture - stratégies et environnements tertiaires



LA boutique

Découvrez le dernier numéro d’Office et Culture, toute la collection et les articles. Souscrivez un abonnement en ligne, achetez un numéro ou un article de la seule revue, consacrée à l'aménagement des espaces de travail tertiaire.

architecture

aménagement

produits

évènements

la revue

archives

écologie

Olatu Leku, un hôtel d'entreprises

15 octobre 2012 L’habileté de la réponse de l'architecte, l' Atelier Gauche’s Muru se joue dans le mélange opéré entre le réalisme d’un immeuble à vocation tertiaire et le subtil écho fait aux sports de glisse qui y sont à l’honneur.

Olatu Leku


Olatu Leku s’inscrit dans la zone d’activité Baia Park à Anglet (64), zone totalement dédiée à l’industrie de la glisse, sur une surface de 35 000 m2, qui compte déjà une centaine d’emplois avec l’implantation de la société californienne Volcom. Olatu Leku est un immeuble de bureaux constitué d’un incubateur, d’une pépinière d’entreprises, d’un hôtel d’entreprises et de divers services communs dont une crèche. Cette zone accueillera une vingtaine d’entreprises de la filière « sports de glisse ». Les entreprises accueillies au sein d’Olatu Leku sont spécialisées dans la fabrication de matériel, d’articles de mode et d’accessoires, ainsi que dans des activités de presse et de communication et autres services spécifiques à cette industrie. L’objectif est que le site soit une représentation de l’ensemble de la filière glisse.

Le parti pris architectural

Situé en tête de la zone d’activités Baia Park, dans un cadre boisé, le bâtiment est à la fois ludique et pragmatique, jouant de détails dont la subtilité tend à en faire l’emblème des sports de glisse qu’il représente. S’intégrant dans le gabarit existant, « Olatu Leku » occuper la moitié de la parcelle et s’élève sur seulement deux niveaux. Les deux façades occidentales s’inscrivent au droit-fil des limites arborées. Le creusement de trois patios, dont les courbes pénètrent les murs tels des métaphores à la vague ou à la rampe, vient détourner cette linéarité. La toiture terrasse, en partie végétalisée, ouvre ensuite une belle perspective boisée contribuant au confort visuel des occupants. 

La structure du bâtiment est conçue selon une trame régulière de poteaux et poutres en béton. L’enveloppe de béton brut qui la couvre est enduite d’un blanc dont la pureté lisse découpe nettement le volume sur fond de ciel. Les patios quant à eux, lorsqu’ils ne sont pas vitrés du sol au plafond, reçoivent un bardage de lamelles ajourées en bois clair. La façade principale agit comme un repère identificatoire au sein de Baia Park. Mise en valeur par un patio et de larges ouvertures, son entrée est marquée par un parvis boisé qui invite à pénétrer dans ce nouvel antre de la glisse. Ainsi, le volume converse avec le paysage, dans une douce harmonie de teintes et de textures qui se complètent au travers de leurs variations et similitudes. Naturellement, le pont s’établit entre l’édifice et sa vocation : le dessin, net, rectiligne et blanc joue avec la courbe et le bois, à l’image d’une planche venant surfer une vague ou d’un snowboard effleurant la neige.

L’agencement intérieur prolonge cette réflexion et s’attache à définir des espaces clairs tout en suggérant finement la référence à la glisse. Ainsi, le rez-de-chaussée ouvre sur un vaste hall d’accueil distribuant divers espaces dont les parois se jouent d’angles droits et d’ondulations. Au cœur du volume, un patio aux courbes chaleureuses laisse pénétrer un morceau de ciel, tandis que les bureaux sont alignés en périphérie.

L’entrée est jouxtée par le restaurant et la salle de conférences, la crèche, destinée à accueillir une vingtaine d’enfants, se trouve à l’arrière du bâtiment, ouvrant sur un jardin protégé. Cette configuration autorise l’autonomie des espaces et permet de répondre à divers scénarii d’occupation. L’étage développe exclusivement des bureaux et salles de réunion. La valeur ajoutée de l’agencement réside dans la « modularité » des espaces, tous partitionnables afin d’agrandir ou de réduire les surfaces à souhait.

L’interaction entre les usagers est favorisée par des espaces de circulation élargis pour devenir des lieux d’échange, complétés par les patios. Le toit terrasse, accessible depuis le hall, offre à son tour un espace de vie à ciel ouvert propice à la rencontre où les usagers peuvent se détendre et venir déjeuner, ainsi qu’un espace utilisable lors de manifestations tels que showroom, défilés de mode, etc.

Démarche environnementale

En tant que mandataire, l’atelier d’architectes Gauche’s Muru a mis en place un système de management complet du projet afin d’atteindre les objectifs fixés en matière environnementale et de niveau BBC. Son rôle a consisté à impliquer pleinement chaque entreprise de construction afin de respecter les engagements pour un « chantier vert ».

Maître d’ouvrage : CCI Bayonne (www.bayonne.cci.fr)

Maître d’œuvre : Atelier Gauche’s Muru - Orthez - Bassussarry 

Hôtel d'entreprise

hôtel d'entreprise

Olatu Leku

olatu Leku


+ architecture - écologie


accueil | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales