achetez un articles pdf OfficeEtCulture

Voir des extraits

Informations complémentaires

Le rapport concluant les Assises du Travail, remis en avril 2023, recommande au Conseil économique, social et environnemental d'évaluer les "organisations alternatives des temps de travail", comme la semaine de quatre jours, d'ici la fin de l'année 2023. Cette tendance internationale a été ravivée par la pandémie de covid-19, avec des pays tels que la Belgique, le Royaume-Uni, le Japon, l'Espagne, et d'autres, expérimentant des modèles de travail plus flexibles. En France, certaines entreprises et le secteur public ont également adopté cette approche, mettant l'accent sur l'amélioration de la qualité de vie au travail et l'équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle.

La semaine de quatre jours – les enjeux masqués (revue 69)

Le confinement a perturbé profondément les normes du travail en influençant les attentes concernant le lieu et la durée du travail. La demande croissante pour des modèles de travail plus flexibles a incité les gouvernements à explorer la possibilité de la semaine de quatre jours, encore en phase expérimentale. Toutefois, avec l’avènement de l’intelligence artificielle dans les entreprises, les réflexions sur les conséquences à court terme pourraient négliger les véritables défis qui se profilent pour les entreprises et l’économie dans son ensemble.

3,50  TTC

2,92  HT

Voir des extraits

Informations complémentaires

Le rapport concluant les Assises du Travail, remis en avril 2023, recommande au Conseil économique, social et environnemental d'évaluer les "organisations alternatives des temps de travail", comme la semaine de quatre jours, d'ici la fin de l'année 2023. Cette tendance internationale a été ravivée par la pandémie de covid-19, avec des pays tels que la Belgique, le Royaume-Uni, le Japon, l'Espagne, et d'autres, expérimentant des modèles de travail plus flexibles. En France, certaines entreprises et le secteur public ont également adopté cette approche, mettant l'accent sur l'amélioration de la qualité de vie au travail et l'équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle.

La semaine de quatre jours – les enjeux masqués (revue 69)

Le confinement a perturbé profondément les normes du travail en influençant les attentes concernant le lieu et la durée du travail. La demande croissante pour des modèles de travail plus flexibles a incité les gouvernements à explorer la possibilité de la semaine de quatre jours, encore en phase expérimentale. Toutefois, avec l’avènement de l’intelligence artificielle dans les entreprises, les réflexions sur les conséquences à court terme pourraient négliger les véritables défis qui se profilent pour les entreprises et l’économie dans son ensemble.

3,50  TTC

2,92 HT

Le rapport concluant les Assises du Travail, remis en avril 2023, recommande au Conseil économique, social et environnemental d'évaluer les "organisations alternatives des temps de travail", comme la semaine de quatre jours, d'ici la fin de l'année 2023. Cette tendance internationale a été ravivée par la pandémie de covid-19, avec des pays tels que la Belgique, le Royaume-Uni, le Japon, l'Espagne, et d'autres, expérimentant des modèles de travail plus flexibles. En France, certaines entreprises et le secteur public ont également adopté cette approche, mettant l'accent sur l'amélioration de la qualité de vie au travail et l'équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle.

articles pdf Populaires

Immobilier d’entreprise – crise patrimoniale (revue 69)

L'immobilier d'entreprise est actuellement confronté à une crise patrimoniale majeure, remettant en question à la fois le rôle social du travail et la valeur financière du bureau. Les entreprises, en tant qu'utilisatrices d'espaces immobiliers, réévaluent rapidement leur approche en considérant désormais l'immobilier à travers le prisme de leur contrat social et de leur mode de gestion. Pendant ce temps, les propriétaires et investisseurs immobiliers doivent revoir leur approche et adapter leur mode de décision, remettant en question les paradigmes établis au cours des quinze dernières années.

Baromètre Actineo 2023 de la qualité de vie au travail (revue 69)

Dans quels espaces les actifs travaillent-ils aujourd'hui et dans lesquels se projettent-ils ? C'est la grande question que pose le Baromètre Actineo de la qualité de vie au travail, réalisé à l'initiative de l'Ameublement français, en partenariat avec Maison&Objet, Saguez & Partners, Wojo et le Codifab. Il revient, deux ans après son édition internationale, avec un nouveau décryptage des modes de vie au travail des Français, dans un contexte post-crise inédit.  

L’expérience de l’espace : la proxémie (revue 69)

En 1971, un anthropologue britannique, Edward T. Hall, publie un essai visionnaire consacré à une nouvelle discipline, la proxémie. Il s’avère être d’une grande utilité pour décrypter notre époque.Cet ouvrage, vieux de 50 ans, nous rappelle combien les êtres humains que nous sommes ont des besoins proxémiques.