achetez un articles pdf OfficeEtCulture

Voir des extraits

Informations complémentaires

Le 3 juin 2010, la loi relative au Grand Paris marquait la création de l'Établissement public d'aménagement Paris-Saclay (EPAPS), inaugurant un ambitieux projet de pôle scientifique et technologique sur le plateau de Saclay. Près de quatorze ans plus tard, Paris-Saclay évolue, cherchant à dépasser son cadre académique initial pour devenir une ville à part entière. Sous la direction de Martin Guespereau, l'EPAPS a presque achevé le projet académique, rassemblant des institutions majeures comme l'Université Paris-Saclay et l'Institut polytechnique de Paris. De nouveaux espaces comme le Bâtiment d’enseignement mutualisé et le Lumen Learning Center témoignent d'une ouverture vers une synergie accrue entre éducation, recherche et industrie. Avec 15% de la recherche nationale et classé parmi les huit pôles d'innovation les plus influents mondialement, Paris-Saclay accueille désormais de grandes entreprises, consolidant son statut de cluster d'innovation majeur.

Paris-Saclay – Du campus à la ville (revue 71)

Près de quatorze ans après sa fondation, le campus situé sur le plateau de Saclay aspire à trouver un nouveau dynamisme au-delà des universités et des établissements d’enseignement supérieur. L’Établissement public d’aménagement se lance dans un défi d’envergure, à la hauteur de l’Opération d’intérêt national.

4,50  TTC

3,75  HT

Voir des extraits

Informations complémentaires

Le 3 juin 2010, la loi relative au Grand Paris marquait la création de l'Établissement public d'aménagement Paris-Saclay (EPAPS), inaugurant un ambitieux projet de pôle scientifique et technologique sur le plateau de Saclay. Près de quatorze ans plus tard, Paris-Saclay évolue, cherchant à dépasser son cadre académique initial pour devenir une ville à part entière. Sous la direction de Martin Guespereau, l'EPAPS a presque achevé le projet académique, rassemblant des institutions majeures comme l'Université Paris-Saclay et l'Institut polytechnique de Paris. De nouveaux espaces comme le Bâtiment d’enseignement mutualisé et le Lumen Learning Center témoignent d'une ouverture vers une synergie accrue entre éducation, recherche et industrie. Avec 15% de la recherche nationale et classé parmi les huit pôles d'innovation les plus influents mondialement, Paris-Saclay accueille désormais de grandes entreprises, consolidant son statut de cluster d'innovation majeur.

Paris-Saclay – Du campus à la ville (revue 71)

Près de quatorze ans après sa fondation, le campus situé sur le plateau de Saclay aspire à trouver un nouveau dynamisme au-delà des universités et des établissements d’enseignement supérieur. L’Établissement public d’aménagement se lance dans un défi d’envergure, à la hauteur de l’Opération d’intérêt national.

4,50  TTC

3,75 HT

Le 3 juin 2010, la loi relative au Grand Paris marquait la création de l'Établissement public d'aménagement Paris-Saclay (EPAPS), inaugurant un ambitieux projet de pôle scientifique et technologique sur le plateau de Saclay. Près de quatorze ans plus tard, Paris-Saclay évolue, cherchant à dépasser son cadre académique initial pour devenir une ville à part entière. Sous la direction de Martin Guespereau, l'EPAPS a presque achevé le projet académique, rassemblant des institutions majeures comme l'Université Paris-Saclay et l'Institut polytechnique de Paris. De nouveaux espaces comme le Bâtiment d’enseignement mutualisé et le Lumen Learning Center témoignent d'une ouverture vers une synergie accrue entre éducation, recherche et industrie. Avec 15% de la recherche nationale et classé parmi les huit pôles d'innovation les plus influents mondialement, Paris-Saclay accueille désormais de grandes entreprises, consolidant son statut de cluster d'innovation majeur.

articles pdf Populaires

La confiance au bureau – (revue 70)

Open space, desk sharing, flex office, New Ways of Working... toutes ces transformations de nos environnements de travail figurent parmi les oripeaux du nouvel âge d’or des bureaux. Ils suscitent de l’incompréhension, des fantasmes, des peurs, voire du rejet. Ils génèrent de la défiance vis-à-vis de directions générales, qui revendiquent pourtant plus de bien-être au travail, une amélioration de l’expérience collaborateur, ou plus d’écoresponsabilité.

L’expérience de l’espace : la proxémie (revue 69)

En 1971, un anthropologue britannique, Edward T. Hall, publie un essai visionnaire consacré à une nouvelle discipline, la proxémie. Il s’avère être d’une grande utilité pour décrypter notre époque.Cet ouvrage, vieux de 50 ans, nous rappelle combien les êtres humains que nous sommes ont des besoins proxémiques.

La semaine de quatre jours – les enjeux masqués (revue 69)

Le confinement a perturbé profondément les normes du travail en influençant les attentes concernant le lieu et la durée du travail. La demande croissante pour des modèles de travail plus flexibles a incité les gouvernements à explorer la possibilité de la semaine de quatre jours, encore en phase expérimentale. Toutefois, avec l'avènement de l'intelligence artificielle dans les entreprises, les réflexions sur les conséquences à court terme pourraient négliger les véritables défis qui se profilent pour les entreprises et l'économie dans son ensemble.