accueil | la revue | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales

Office et culture - stratégies et environnements tertiaires



LA boutique

Découvrez le dernier numéro d’Office et Culture, toute la collection et les articles. Souscrivez un abonnement en ligne, achetez un numéro ou un article de la seule revue, consacrée à l'aménagement des espaces de travail tertiaire.

architecture

aménagement

produits

évènements

la revue

archives

Amerique(s)

Délicate rénovation

18 mai 2021 Prisé pour son architecture brutaliste, le Grand Théâtre de Québec est une icône culturelle. Lemay et l'Atelier 21 ont été chargés de restaurer et de sauver et protéger la coque extérieure en ruine du bâtiment et son emblématique murale Bonet, à l'intérieur.

Grand Théâtre de Québec


La nouvelle enveloppe est une réponse délicate à un problème complexe. En apportant des mesures correctives aux nombreuses faiblesses du bâtiment, l'équipe transdisciplinaire a produit une solution durable et innovante : ajouter un mur-rideau en verre transparent à la structure en béton.

Le boîtier en verre a été soigneusement conçu en continuité avec la structure développée par l'architecte d'origine Victor Prus, et le travail mural de Jordi Bonet, protégé  par une coque extérieure de Prus. Discrète et parfois presque immatérielle, elle reflète son environnement et devient l'interface principale avec la ville, ajoutant un acte théâtral supplémentaire à la découverte de cette œuvre québécoise importante.

La fine paroi de verre de protection protège le Grand Théâtre des éléments en créant une enveloppe secondaire trempée abritant un système de récupération de chaleur et de masse thermique à faible débit. Le système est à la fois économe en énergie et économique. Au-delà de sa fonction principale, la nouvelle couche agit comme une extension du bâtiment d'origine qu'elle protège, en utilisant la même logique structurelle et la même composition finement réglées.

Toute modification de l'architecture devait être sévèrement limitée, explique Eric Pelletier, architecte et directeur de conception chez Lemay. La fragilité du bâtiment, associée à l’incapacité d’accéder directement aux ancrages en béton, représentait un défi majeur - les travaux sur le bâtiment se déroulant pendant les représentations normales de théâtre de jour et du soir.

 «Semblable à une pièce écrite il y a 50 ans, nous avons dû revitaliser le Grand Théâtre en utilisant un nouveau scénario qui résonnerait avec une nouvelle génération, tout en respectant et embrassant l'œuvre originale de Prus souligne Eric Pelletier, architecte,   directeur de conception chez Lemay.

Architecte :  Lemay

Crédit photo : Crédit photo : Stephane Groleau

Grand Théâtre de Québec

Grand Théâtre de Québec

Grand Théâtre de Québec

Grand Théâtre de Québec

Grand Théâtre de Québec

Grand Théâtre de Québec

Grand Théâtre de Québec

Grand Théâtre de Québec

Grand Théâtre de Québec

Grand Théâtre de Québec


+ architecture - aménagement - Amerique(s) - rénovation


accueil | à propos | contribuer | publicité | contact | newsletter | twitter | facebook | RSS | liens | protection des données | mentions légales